Icon Flèche Les jardins sur la Baie

JARDINS SUR LA BAIE 

Dévoilement du Jardin de la chance
 

Le comité organisateur de l’événement Jardins sur la baie, dans le cadre du Volet « Métis extra-muros » du Festival international des jardins de Métis vous invite au dévoilement du nouveau Jardin sur la baie, un œuvre de Fernande Forest.

Depuis le 28 juin, Mme Forest fait résidence à New Richmond et se consacre à la réalisation de son Jardin de la chance. Venez la rencontrer lors de son dévoilement, ce samedi 11 juillet, à 17 h, au Parc de la Pointe-Taylor. Un vin d’honneur et un léger goûter seront servis pour l’occasion.


Rappelons que les Jardins sur la baie est un événement de création d’œuvres contemporaines évolutives, constituant au fil des années un circuit extérieur unique.

Cette septième édition est rendue possible grâce à la collaboration de la Ville de New Richmond et du Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec.


JARDINS SUR LA BAIE 2008 

Réalisation du Jardin concentrique


Dans sa définition la plus courante, le jardin est un lieu clos où l’on cultive des plantes utiles ou rares.  Celui-ci ne fait pas exception à la règle.

Le Jardin concentrique est une œuvre évolutive qui souligne le passage du temps.

En plantant un arbre au centre d’un anneau qui est sculpté dans la plaque centrale d’une pierre qui se trouve elle-même au centre d’un cercle fait de pierres naturelles, je mets en évidence la croissance du végétal  par rapport à la dimension statique du minéral.  Je concentre l’attention du spectateur sur cet arbre en particulier.  Au fil des ans, l’arbre dominera de plus en plus le site qui l’accueille.


Roger Gaudreau au travail au Parc de la Pointe-Taylor.

Visitez le site Internet de cet artiste de renommé internationale : http://www.oculiartes.org/~gaudroge/

Vernissage du Jardin concentrique

Samedi le 12 juillet dernier, la population était invitée au vernissage de l'oeuvre de Roger Gaudreau, artiste sélectionné de la sixième édition des Jardins sur la baie. Sur la photo, monsieur Gaudreau décrivant son projet de jardin.




Jardins sur la baie 2007

Samedi le 28 juillet, la population était conviée au dévoilement du nouveau Jardin sur la baie. Sous une pluie plus que généreuse, les irréductibles passionnés se sont présentés et ont pu apprécier le travail de Marsel Ritchie, artiste sélectionné.



Le Jardin de guérison qui a des propriété purificatrices est maintenant disponible aux visiteurs.

Il s’agit d’un Cristal Genesa au centre de son îlot de rosiers. Sa forme rappelle celle d’un cristal naturel et sa fonction principale est de purifier l’énergie sur plusieurs kilomètres à la ronde. Cette structure, reproduite par le généticien en agronomie D. Langham dans les années 1940, représente le huitième stade de division cellulaire, identique chez tout organisme vivant et porteur de toutes les possibilités d’évolution.

Un sentier de gravier représentant la Spirale de Fibonacci donne accès au Cristal Genesa. La courbe de Fibonacci est construite d’après une séquence mathématique reflétant la perfection trouvée dans la nature.

Vous êtes invités à entrer dans le Cristal Genesa et à vous y asseoir pour vous recueillir ou pour méditer. Le Cristal Genesa agit comme une antenne qui capte les énergies en présence,  les nettoie, les balance et les amplifie. Vous n’avez donc qu’à être en sa présence pour en obtenir les effets bénéfiques.

Après la visite, les gens étaient invités à un vin d’honneur accompagné d’un léger goûter, gracieuseté du marché d’alimentation Martin Duguay (IGA).


Jardins sur la baie 2006

 
« Métissarbre »
Carmelle Bujold, artiste designer, sculpteur entrepreneur.
 
Carmelle réside à Pointe-à-la-Croix où elle y développe son art. Formée à l’université de Moncton (NB) en arts visuel, Carmelle se distingue par ses réalisations de « ferro-ciment » et dans ses interventions avec la nature. Elle a emménagé sa propre « galerie d’art extérieure » chez elle, où elle invite la population à des visites, chemin Petite-Rivière-du-Loup. Elle est également la conceptrice des oiseaux visibles le long du boulevard Inter-provincial, de la même localité. « Métissarbre » fait allusion à la diversité culturelle de notre région, « L’entrelacement des troncs crée un croisement symbolique entre les individus et  les communautés qui forment la Gaspésie. »
 

Présentation de « Métissarbre » par Carmelle Bujold
 
 
« Jardins des mémoires »
Lucie Fauteux, artiste calligraphe.
 
Lucie allie le métier de boulangère et d’artiste à Gaspé. Elle est diplômée en « Fine arts » de l’Université Bishop, en arts plastiques de l’Université du Québec à Montréal et en création littéraire de l’Université Laval. Avec son « Jardins des mémoires », elle représente de façon contemporaine « les jardins de stèles orientaux qui font directement référence à ces jardins millénaires, où a été consignée, via les textes lapidaires, la mémoire des civilisations qui les ont créées. Les textes gravés sur cuivre portent des messages qui attendent d’être découverts, décryptés et qui suggèrent, tant par le contenu que par l’utilisation des alphabets archaïques, une réflexion sur le temps, la durée et l’éphémère. »
 

Présentation de « Jardin des mémoires » par Lucie Fauteux